RE 2020, on en parle !

Entrée en vigueur de la nouvelle norme thermique RE 2020

Depuis le 1er janvier 2022, la nouvelle Réglementation Environnementale 2020, la RE 2020, s’applique à tous les nouveaux permis de construire. Un seul objectif : réduire l’impact environnemental des bâtiments neufs en contrôlant leur empreinte énergétique et carbone dès leur construction.

RE 2020 environnement logo réglementation

De nouvelles maisons plus sobres énergétiquement et plus écologiques en faveur de l’environnement

Dans les textes de la RE 2020, les seuils Carbone déjà présents n’influent pas immédiatement sur l’acte de construire, mais afin de réduire l’impact Carbone des constructions à venir, la nouvelle norme RE 2020 se veut évolutive sur les seuils à respecter en imposant dans les prochaines années deux grands principes : nos maisons devront consommer moins d’énergie et être économe en énergie carbone, de la fabrication des matériaux jusqu’au terme de la « durée de vie » de l’habitation.
Pour ce faire, la RE 2020 prend en compte la construction des bâtiments de manière globale : isolation thermique, consommation d’électricité, de chauffage, d’eau, production d’énergie, consommation des appareils domestiques, même les matériaux utilisés devront être tracés et mesurés de manière à prendre en compte leur impact environnemental. Cela correspond à l’analyse du cycle de vie (ACV) des matériaux.
Des logements qui consomment moins avec des isolants plus épais et un chauffage qui fonctionne aux énergies renouvelables. Ainsi seront nos nouvelles maisons qui reprendront en fait les principes de la maison RT 2012 avec 30% de gain sur le coefficient Bbio. Elles bénéficieront d’une isolation renforcée, d’une captation de l’énergie solaire (au travers, entre autres des baies vitrées) et d’une orientation optimale des surfaces vitrées.

Un travail d’étude et d’anticipation pour des maisons sur-mesure et respectueuses de la nouvelle RE 2020

Chez Maisons Erbat, constructeur de maisons individuelles personnalisées depuis 1982, nous avons mené une étude approfondie de la nouvelle norme RE 2020. Notre but est de proposer à nos clients des maisons personnalisées respectueuses de l’environnement.
De nouvelles contraintes techniques (topographie et orientation du terrain, orientation de la maison, surfaces vitrées exposées au Sud…) s’ajoutent à la conception des maisons futures. Cela requiert donc une étude spécifique et particulière pour chaque projet.
Puisque les nouvelles constructions doivent réduire drastiquement leur consommation d’énergie primaire, la performance des matériaux utilisés devra être accrue et leur cycle de vie vérifié depuis l’extraction du matériau jusqu’à sa mise en place sur le chantier. Pour une empreinte carbone minimale, la longévité constructive, le transport et l’acheminement du matériau de sa fabrication jusqu’à son lieu de mise en œuvre, le recyclage et la revalorisation de ces matériaux seront également pris en compte pour la construction de votre nouvelle maison. Tous ces changements demandent un savoir-faire particulièrement technique et une anticipation sur le bâti et les nombreux matériaux qui le composent.
Notre bureau d’études examine chaque conception des constructions à venir pour vous offrir des maisons parfaitement réglementaires et sur-mesure en fonction de vos besoins et de vos désirs.
Le constructeur s’implique dans chaque projet pour vous livrer une maison agréable à vivre pour longtemps.
Maisons à demi-niveau, de plain-pied, avec sous-sol, garage intégré ou toiture-terrasse, structure en brique ou ossature bois, tout est permis.

Le nouvelle RE 2020 prend en compte la notion du confort d’été

L’isolation thermique d’une maison est essentiellement basée sur le principe de garder à l’intérieur de l’habitat la chaleur en hiver. Il s’agit donc de limiter les déperditions de chaleur. En été, les rayons du soleil tapent sur les façades et sur la toiture des maisons, ce qui inverse le sens du flux énergétique de l’extérieur vers l’intérieur. Les matériaux massifs comme la brique et le béton vont emmagasiner cette chaleur. Ils vont finir par la restituer cette chaleur à l’intérieur de l’habitat à travers l’isolation. Si les périodes de fortes chaleurs durent plusieurs jours de suite, nous constaterons une hausse de la température intérieure. C’est à ce moment que nous parlerons de confort d’été.

Cette notion est entrée en vigueur dans la RE 2020 en limitant le nombre d’heure d’inconfort en été.

  • Pour pallier à ce phénomène, plusieurs leviers sont possibles pour améliorer ce confort d’été et réduire ces heures d’inconfort.
  • En toiture, nous pourrons mixer les produits isolants, de densités différentes qui augmenteront le déphasage thermique.
  • La gestion des menuiseries extérieures et de leur occultation automatique par le pilotage de l’ouverture-fermeture des volets roulants.
  • L’intégration de systèmes d’abaissement de température intérieure (climatisation, rafraîchissement de l’air …) apportera le gain de fraîcheur recherche durant les périodes chaudes.
  • L’ajout d’un système de ventilation double-flux plus efficient apporte également un complément de confort. Egalement, il contribue à améliorer le renouvellement d’air sain.